MST

Sommaire

La plupart des hommes et des femmes infectés par la trichomonase ne présentent pas de symptômes, ce qui peut entraîner une absence de traitement qui sera surtout responsable d'une augmentation de la transmission.

Définition et transmission de la trichomonase

La trichomonase figure parmi les IST les plus courantes dans le monde. Le parasite qui en est responsable, la trichomonase vaginalis, se transmet lors d'une relation sexuelle avec une personne infectée. Par ailleurs, on ne sait pas encore vraiment pourquoi certaines personnes vont présenter des symptômes et d'autres pas. Ce qui est sûr c'est que les personnes n'en présentant pas peuvent toujours transmettre la maladie.

Symptômes de la trichomonase

Les femmes ont beaucoup plus de risque de présenter des symptômes que les hommes. En effet, l'infection à trichomonase n'est asymptomatique que dans 15 à 20 % des cas. En cas de symptôme chez la femme, on retrouvera :

  • des leucorrhées (écoulement vaginal) jaunes ;
  • une irritation vaginale ;
  • des démangeaisons ;
  • des douleurs au moment du rapport sexuel.

Chez l'homme, l'infection par trichomonase ne donne presque jamais de symptôme et représente 90 % de formes asymptomatiques. En cas de symptômes, ils sont souvent discrets, accompagné d'une urétrite :

  • écoulement ;
  • prurit (démangeaison) ;
  • inflammation du méat urinaire (office externe de l'urètre).

Diagnostic de la trichomonase

Afin de mettre en évidence le parasite, il faut réaliser des prélèvements pouvant se faire :

  • chez la femme, sur les écoulements vaginaux ;
  • chez l'homme, sur le premier jet d'urine.

Par la suite, tandis qu'une observation au microscope suffit pour le prélèvement féminin, il faudra envoyer le prélèvement masculin en laboratoire.

Traitement de la trichomonase

La trichomonase peut être traitée à l'aide d'un médicament en prise unique. L'antibiotique utilisé est le métronidazole ou le tinidazole. Ce traitement ne pose pas de problème chez la femme enceinte, mais il devra être pris plus longtemps.

Par ailleurs, une personne traitée pour une trichomonase peut être contaminée à nouveau en cas de relation sexuelle non protégée avec une personne infectée. Pour être certain de ne pas être ré-infecté, il faut :

  • S'assurer d'avoir fait traiter également son partenaire.
  • Attendre de ne plus avoir de symptôme avant de reprendre son activité sexuelle.

Prévention de la trichomonase

Le préservatif reste le meilleur moyen de prévenir la trichomonase. Cependant, ce dispositif ne recouvre pas toute la surface de contact avec les parties génitales et il est donc possible d'être infecté par la trichomonase même en utilisant un préservatif.

Aussi dans la rubrique :

Types de MST

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider