MST

Sommaire

L'herpès vaginal est une MST qui survient lors des premiers rapports sexuels. Les symptômes de l'herpès vaginal ne sont pas toujours présents. Cela dépend de l'âge, de l'immunité de la personne ou encore du stade (première infection (primo-infection) ou récurrence de la maladie).

Symptômes de l'herpès vaginal : stade de la primo-infection

La primo-infection de l'herpès génital, c'est-à-dire le HSV-2, n'est symptomatique que dans 1 cas sur 3. Face à ce type d'herpès, il est très difficile d'établir une règle générale, les symptômes variant beaucoup d'une personne à l'autre. On sait, en revanche, que si la personne est déjà infectée par le virus de l'herpès de type 1 (dit du « bouton de fièvre »), les symptômes seront moins importants. Enfin, le temps entre l'infection et les symptômes est de 2 à 7 jours.

Cependant, dans certains cas, la primo-infection est très bruyante et le patient présentera alors :

  • chez l'homme, de multiples vésicules, présentes sur le gland ou le pénis et persistant plusieurs jours ;
  • chez la femme, des vésicules avec ulcérations, présentes sur la vulve, le périnée, le col de l'utérus ou le vagin ; des leucorrhées (pertes blanches provenant de l'appareil génital) sont aussi possibles.

Également, certaines formes d'herpès sont très douloureuses et peuvent présenter des symptômes plus généraux :

  • démangeaisons ou brûlures génitales ou anales ;
  • fièvre ;
  • malaise général ;
  • rétention d'urine ;
  • adénopathies inguinales (ganglions situés à l'aine).

Les récidives de l'herpès vaginal : quels symptômes ?

Les symptômes de l'herpès vaginal récidivant sont d'intensité moins forte que lors de la primo-infection, qui peut être très douloureuse. Dans ce cas de récurrence du virus, on observera que :

  • L'éruption du bouquet de vésicules peut être précédée de brûlures, démangeaisons...
  • Les vésicules vont vite laisser la place à une croûte, mais seront beaucoup moins douloureuses que lors de la primo-infection.

Les variantes de l'herpès vaginal et leurs symptômes

L'herpès vaginal peut présenter des variantes ou maladies associées aux symptômes également spécifiques.

Vulvovaginite à herpès

La vulvovaginite (inflammation de la vulve et du vagin) courante chez la petite fille est possible, mais il s'agit le plus souvent du virus de l'herpès de type 1 (HSV-1). La contamination se fait alors par les doigts souillés par de la salive et les symptômes sont toujours une sensibilité, des démangeaisons, etc.

Herpès anal

L'herpès anal, lui aussi lié au virus de l'herpès de type 2 (HSV-2), est de plus en plus présent chez la femme et l'homme homosexuels. La primo-infection est là encore très douloureuse, les symptômes étant les suivants :

  • douleur ;
  • démangeaison ;
  • fièvre ;
  • frisson ;
  • malaise ;
  • vésicules péri-anales.

Face aux symptômes de l'herpès vaginal, quel traitement ?

Seules la primo-infection et la récidive grave vont faire l'objet d'un traitement par antiviral : le valaciclovir. Le traitement dure :

  • 10 jours pour une primo-infection ;
  • 5 jours pour une récidive.

Il est néanmoins envisageable d'avoir recours à la naturopathie (pensez aux probiotiques) et notamment aux huiles essentielles (HE) en période d'infection. Vous pouvez notamment réaliser une préparation contenant 1 goutte de chacune de ces HE : ravintsara, cannelle, sariette et prendre ce mélange dans une demi-cuillerée à café de miel trois fois par jour pendant 4 à 5 jours. Vous pouvez aussi l'appliquer sur la plante des pieds, les poignets ou la colonne vertébrale (la finesse de la peau dans ces zones permet de bien faire pénétrer les substances actives).

Ces pros peuvent vous aider