MST

Sommaire

La prévention des MST (ou IST), notamment du virus du sida, est devenue un enjeu majeur dans le monde entier, en raison de leur propagation rapide et souvent invisible.

Quels sont les bons réflexes pour prévenir les MST ?

Plusieurs attitudes et réflexes sont préconisées afin d'éviter toute contamination à l'une des IST :

  • Le moyen le plus efficace de prévenir les risques de contamination dans le cadre de rapports sexuels est l'utilisation systématique du préservatif (les préservatifs des marques Eden et Sortez couverts ! sont remboursés à hauteur de 60 % par l'Assurance maladie).
  • À défaut, le moyen le plus efficace de prévenir les MST est l’abstention sexuelle. Cette décision est aussi parfois nécessaire en cas de maladie avérée, jusqu'à la guérison. À défaut, il est aussi recommandé de limiter le nombre de partenaires sexuels.
  • Des vaccins sont également disponibles pour certaines IST et permettent de diminuer énormément le risque de contamination. Les vaccins disponibles sur le marché sont notamment celui de l'hépatite B et du papillomavirus.
  • Enfin, la circoncision chez les hommes constitue l'un des moyens de prévention recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé. Cette pratique diminuerait de 60 % le risque de contamination.

Prévention des MST : s'informer

Parce que les IST se propagent très vite et peuvent causer beaucoup de dégâts, l'information et l'éducation auprès des plus jeunes notamment restent les clés d'une prévention réussie.

Des sites Internet et des centres

En matière de prévention des IST, il existe plusieurs canaux d'information possibles : les sites Internet, les centres, les associations... Des sites fiables peuvent permettre une première approche, puis, pour discuter et poser de questions, les centres ou associations constituent des lieux d'écoute :

  • Sites Internet :
    • Info IST : premier site officiel qui présente simplement les principales IST et leur caractéristiques, invite les personnes à se faire dépister (carte interactive situant les différents centres à travers tout le territoire) et leurs donne des conseils de prévention, notamment.
    • Les sites Internet des structures officielles comme l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ou Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'INPES) peuvent également vous apporter des informations précieuses et mises à jour par maladie.
    • On peut également signaler une initiative originale : un site de rencontres pour les personnes atteintes par une MST (IST Rencontres) qui propose aussi bien des contenus informatifs sur ces infections, mais aussi un système de forum pour discuter avec d'autres malades.
  • Centres : les centres de dépistage et d'information des IST constituent des lieux de référence en matière d'aide et d'accompagnement, en plus de la possibilité de se faire dépister. Les plus connus sont les CeGidd (centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic) et les centres de planification et d'éducation familiale (CPEF) répartis dans toute la France. Le planning familial est également un type de structures adapté pour s'informer sur les MST.
  • Associations : il existe des associations de lutte contre ces maladies, même si elles concernent surtout les personnes atteintes du sida.

Information sur le sida

Le VIH étant l'une des MST les plus connues et les plus virulentes, il existe de nombreuses sources d'informations auprès d'associations comme :

Le sida n'est pas la seule IST à avoir ses propres sites d'informations. Les hépatites, par exemple, ont un site dédié : Hépatites Info Service.

Prévention des MST : pratiques sexuelles à risque

Selon les pratiques sexuelles, les risques de transmission des IST sont nuls ou élevés. Il est donc important de connaître ce que les principales pratiques sexuelles impliquent comme danger de transmission :

  • La pénétration (vaginale ou anale) pratiquée sans préservatif présente un risque très élevé de contamination.
  • Les relations orales (fellation) présentent un risque très faible de contamination au virus du sida. En revanche, pour certaines IST pouvant se situer dans la bouche, ces pratiques sont à éviter, en cas de présence ou non de plaies buccales (la MST peut être asymptomatique). De plus, il ne faut pas se brosser les dents avant un rapport oral, car cela irrite les gencives et les rend plus vulnérables à une infection.
  • Le cunnilingus et l'anulingus ne sont pas considérés comme des pratiques risquées dans la transmission du sida. Toutefois, une infection à une autre IST n'est pas exclue.

Traitement prophylactique pré-exposition au VIH (PrEP)

Le Truvada® (association d'emtricitabine et de ténofovir disoproxil) est un médicament qui s'utilise de façon préventive en cas de risque de pré-exposition au VIH chez les personnes adultes à haut risque de contamination par voie sexuelle. Il intervient en complément des stratégies de prévention classiques (préservatif).

Ce traitement peut être prescrit par un spécialiste dans le milieu hospitalier.

Aussi dans la rubrique :

Traitements & prévention

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider