MST

Sommaire

Rare dans notre pays, mais pas totalement éradiqué, le chancre mou est une infection bénigne si elle est traitée rapidement.

Découvrez plus précisément cette maladie et les moyens de s'en prémunir.

Chancre mou : définition

Le chancre mou est une infection sexuellement transmissible (IST) causée par une bactérie, le bacille de Ducrey (Haemophilus ducreyi). Il sévit principalement dans les régions tropicales ou subtropicales (Afrique, Asie, Amérique du Sud), il est très rare en France.

Dans 1 cas sur 10, il est accompagné par une autre infection, comme l'herpès ou la syphilis. Ainsi, quand une personne est diagnostiquée pour cette maladie, une recherche d'autres infections sexuellement transmissibles (VIH, syphilis, infection à chlamydia ou à gonocoque...) est systématiquement entreprise.

Symptômes

L'apparition d'une ou plusieurs lésions rouges appelées « papules » est le premier signe de la maladie. Elles évoluent ensuite pour former des pustules qui vont rapidement se rompre, formant des plaies ouvertes (ulcères), de quelques millimètres à 1,5 cm de diamètre. Recouvertes d'une petite membrane grisâtre, leur contour est irrégulier. Les lésions apparaissent au niveau des organes génitaux ou à proximité :

  • au niveau du gland, du prépuce ou du corps du pénis, du scrotum, du haut de la cuisse chez l'homme. Lorsqu'il apparaît au niveau du prépuce, il peut entraîner un rétrécissement de celui-ci (phimosis), voire un paraphimosis, c'est-à-dire un étranglement du gland, une situation à traiter en urgence ;
  • à l'intérieur du vagin, sur les lèvres, au niveau du périnée chez la femme ;
  • dans les environs de la zone anale.

Ces lésions provoquent de fortes démangeaisons. La maladie peut également provoquer le gonflement des ganglions situés au niveau du pli de l'aine ; ils risquent alors s'infecter et de se transformer en abcès. Ils sont alors particulièrement douloureux.

Transmission

Le chancre mou se transmet au cours d'un rapport sexuel sans préservatif avec un partenaire ayant développé la maladie et présentant les ulcérations caractéristiques au niveau des organes génitaux. La contamination peut avoir lieu au cours d'un rapport oral, vaginal ou anal, même s'il n'y a pas eu pénétration.

Traitement du chancre mou

Le traitement du chancre mou est basé sur l'administration d'antibiotiques, qui vont permettre une guérison rapide des plaies, en l'espace de quelques jours seulement. Différentes molécules sont utilisées :

  • l'érythromycine pendant 1 semaine ;
  • la ciprofloxacine pendant trois jours ;
  • la ceftriaxone ou l’azithromycine en dose unique.

Aussi dans la rubrique :

Types de MST

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider